Hammeau Ferruccio - 20137 - PORTO-VECCHIO Nous contacter 06 19 89 65 36

Les plantes Corses

L'Immortelle

Nom botanique : Helichrysum italicum angustifolium, en corse "a murza" ou "a muredda", est une plante de couleur vert gris argenté, mesurant jusqu'à 40 cm de haut et poussant en petit buissons.Sa floraison jaune d'or est estivale, a lieu de début juin à fin juillet, selon l'altitude : du bord de mer à 1200 m.

Helichrysum viendrait de Helios, le dieu grec du soleil, et de chrysum signifiant l'or. Ce "soleil d'or" dédié au solstice d'été, possède des propriétés purement magiques.

Son huile essentielle a des actions antalgiques, cicatrisantes, réparatrices, et est reconnue comme régénératrice des cellules de la peau en favorisant la micro irrigation sanguine. Elle agit sur le système sanguin dans son ensemble et aurait la capacité de doper les défenses immunitaires.

La Myrte

Myrtus communis. Féminine en latin et en corse, "a murta" dans le sud, ou "a morta" dans le nord, cette plante symbole de notre ile prend le genre masculin en français.

Le myrte est un arbuste odorant qui peut devenir arbre et vivre jusqu'à 300 ans.

Sa floraison blanche (15-30 juin) dégage un parfum capiteux. Ses feuilles chargées de tanin exhalent dès qu'on les froisse.

Le Myrte produit des baies qui à maturité deviennent noires et donnent par trempage la fameuse liqueur locale (tonique et euphorisante).

En aromathérapie, la plante est utilisée comme expectorant pulmonaire.

Poème :

Le myrte délicat qu'on voit fleurir en Corse,

Embaumant le maquis lorsque ses fleurs éclosent,

dit à l'homme impatient d'en apprécier le fruit,

"laisse tes yeux s'emplir de la beauté des choses".

M.V. ROGLIANO

LE MAQUIS : UNE EXEMPLARITE DANS LE DOMAINE DE LA BIODIVERSITE

Installé en Corse depuis 6 à 8000 ans, le maquis est un ensemble de végétaux sauvages qui recouvre cette terre, du bord de mer jusqu'à environ 6 à 800m d'altitude.

Traduction du mot corse "a macchja" qui signifie "la tâche" - "la macule", cette végétation fait apparaître d'innombrables tâches de couleurs qui déclinent les mille et une nuances de vert tel un tableau d'impressionniste grandeur Nature ! C'est sa carte de visite, sa marque de fabrique.

Il y a aussi les vagues successives des floraisons, du bleu au jaune en passant par le blanc, poussant jusqu'au rose violine et puis arrivent les fruits aux couleurs tranchés, bleu foncé, noir et rouge sang.

Nous sommes ici au sein d'une association d'êtres vivants, tous uniques, dont les interactions entre individus élèvent l'ensemble au rang de véritable société, lui donnant une dynamique et une spécificité dont on ne mesure pas encore tous les aspects et qui mérite reconnaissance et  respect...

Anciennement "Palazzu verde" (palais vert), il abrite les rebelles à l'autorité (les bandits dits "d'honneur") puis les résistants sous l'occupation (lieu d'origine du mot maquisard) et apparaît en ce début de 21° siècle comme un refuge pour la biodiversité.

Parler du Maquis revient à s'y perdre et c'est une bonne chose !

Il faut s'y égarer, s'y couler souplement à chaque détour, s'y frotter, s'y piquer parfois, le renifler comme un fantastique déboucheur des narines, y engluer ses doigts si la curiosité pousse à caresser certaines plantes rugueuses ou collantes, le sentir, le goûter, il titille et régale nos sens...

Ses senteurs qui interpellent et surprennent le voyageur, nourrissent le secteur de l'aromathérapie et de la cosmétique, et représentent un domaine de recherche très prometteur, avec à la clef, la possible de la découverte d'un langage et d'une communication entre végétaux.

LE MAQUIS : Un Modèle d'Exemplarité
Faire connaître et multiplier les espèces sauvages de Corse est la voie que s'est tracée
l'EURL LES AROMATIQUES DE L'ILE DE BEAUTE